Retour à la liste

INFOBUS ÉLECTRONIQUE 2018

Drummondville, Qc  – 31 mai 2018

 Les autobus Girardin Blue Bird présente des extraits de la version francophone de l’article qui a été publié par Paul Forsyth dans le journal Niagara This Week  www.niagarathisweek.com, suite à la conférence des transporteurs scolaires canadiens du 15 et 16 mai dernier à Niagara Falls en Ontario.

Cet article mets en lumière les propos de Phil Horlock, Président et Directeur Général de Blue Bird et de Steve Girardin, Président de Micro Bird à propos des énergies alternatives.
 
Les autobus verts en démonstration à la Conférence de Niagara Falls

Le propane est une alternative moins cher et plus propre que le diesel et les autobus électriques sont en développement

Pendant des générations, les gros véhicules ont bouffé le diesel, crachant un gaz odorant du tuyau d’échappement.

Mais la nouvelle technologie qui est en train de changer tout cela était en démonstration au Centre des Congrès Scotiabank de Niagara Falls le 16 mai, à ce qui est décrit comme étant le plus grand rassemblement sur le transport scolaire au Canada.

Mettant à l’avant-plan les technologies propres où Phil Horlock, Président et Directeur Général du géant manufacturier Blue Bird de Fort Valley en Géorgie, et Steve Girardin, Président du manufacturier de minibus scolaire Micro Bird de Drummondville au Québec, les deux étant affiliés.

 La firme Girardin construit des minibus, tandis que la compagnie de Phil Horlock construit les gros autobus. Les deux compagnies font la transition vers des autobus propulsés aux énergies alternatives, les autobus au propane comptant rapidement pour une part grandissante des flottes des commissions scolaires et aussi se dirigeant vers des autobus électriques à zéro-émission.

Girardin a dit que le moment où la lumière a allumé pour le propane est venu dans les années 1990 quand les avancements l’ont changé d’un gaz pressurisé demandant un réservoir très dispendieux à un liquide.

Pendant que le diesel compte encore pour environ 95 pourcent des gros autobus scolaires, Horlock affirme qu’approximativement 4 000 des 12 000 autobus vendus par sa compagnie à chaque année sont maintenant au propane.

« Le propane est très vert » dit-il. «C’est un carburant très propre avec près de zéro émission.»

« C’est presque moins cher qu’un autobus au diesel en coûts de carburant et d’entretien, créant des économies aux transporteurs d’à peu près 45 000$ pendant la durée de vie typique de 15 ans d’un autobus » dit Horlock.

« C’est en grande partie à cause que le diesel requiert beaucoup plus d’entretien, particulièrement après la combustion, pour nettoyer les émissions et répondre aux normes » dit-il.

« C’est très dispendieux » dit Horlock. « Ils ont tous ces composants pour nettoyer le diesel. »

« Le diesel demande aussi plus d’huile, plus de changement de filtre à air, et de mettre les autobus hors service pour les faire rouler sur une sorte de tapis roulant de temps en temps à 90 km/h ou plus pour les nettoyer de la crasse qui s’accumule dans le moteur » dit-il.

« Nous avons atteint une masse critique avec les énergies alternatives comme le propane » dit-il. « Nous pouvons voir que ça prend de l’expansion très rapidement »

 C’est également inévitable que les flottes d’autobus vont commencer graduellement à se rajeunir par des autobus électriques au fur et à mesure que les avancements technologiques rendent la technologie des batteries encore plus rentable. En ce moment, cela coûte approximativement de 60 000$ à 150 000$ pour un autobus diesel, approximativement de 10 000$ à 20 000$ de plus pour un au propane, et plus de 200 000$ pour un électrique.

« Le coût de l’électrique est prohibitif » a dit Girardin, notant que les incitatifs du gouvernement vont aider à rendre la technologie plus courante.

« En toute honnêteté, les électriques demandent encore beaucoup de volonté politique et de subventions gouvernementales pour être viable » dit-il. « Nous sommes dans les premiers essais vers l’électrification. Mais comme solution à long-terme, nous croyons que ça va réussir »

La compagnie de Horlock avait un de ses nouveaux autobus électriques qui donnait des démonstrations à la conférence. Cet été, la compagnie de Girardin livrera son premier minibus électrique à un transporteur spécialisé en transport adapté en Ontario, sur une base d’essai.

Girardin voit le propane graduellement prendre le dessus sur le diesel, et éventuellement laisser la place à l’électrification comme cette technologie devient plus abordable et comme les fabricants automobiles investissent de large somme d’argent dans la technologie à l’électricité.

« Les deux technologies sont très complémentaires et devraient être considérées comme des solutions à court terme et à long terme aux émissions de gaz à effet de serre » dit-il. 

 

La version originale est disponible en suivant cet hyperlien https://www.niagarathisweek.com/news-story/8618092-greening-of-school-buses-on-display-at-niagara-falls-conference/

Pour de plus amples renseignements :

  • sur les minibus Micro Bird, visitez le site www.girardin.com

  • sur les autobus Blue Bird du manufacturier, visitez le site www.blue-bird.com

  • sur le distributeur Girardin d’autobus et de minibus scolaire, commercial et adapté au Québec, Ontario et les Maritimes, visitez le site www.girardinbluebird.com

    À propos de Girardin :

    Girardin est distributeur d’autobus depuis près de 60 ans, desservant le Québec, l’Ontario et les Maritimes, et est distributeur officiel d’autobus scolaires Blue Bird. Girardin distribue également le minibus de série MB et G5 fabriqués par Micro Bird. Aujourd’hui, Girardin est un leader incontournable des énergies alternatives au sein du marché des véhicules scolaires dans l’Est du Canada et détient une place des plus enviables sur le plan de la distribution des véhicules commerciaux et adaptés pour le transport de personnes à mobilité réduite. De plus amples renseignements sont disponibles sur le site Internet de Girardin : www.girardinbluebird.com.

 
A.Girardin Inc.

Michel Labrie 1-800-567-1467

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.